Newsletter

Etat des lieux de la distribution en 2015

ImprimerE-mail

Depuis quelques années, on assiste à une mutation de la distribution des produits cosmétiques. La distribution traditionnelle a changé et elle innove ! Les codes se mélangent : la grande distribution se met à la parapharmacie, les chaînes de parfumerie sélective développent leurs MDD (Marques De Distributeur), les marques deviennent à leur tour distributeurs. Et ce mélange des genres n’est pas pour déplaire aux clients friands de nouveautés.
La distribution fait partie du mix marketing, un élément majeur à ne pas négliger. Pour vous aider dans vos choix stratégiques, Cosmeticinfopaca dresse le portrait actualisé de la distribution du marché de la cosmétique.

En 2013, l’arrivée des sites marchands a bousculé les circuits traditionnels et les changements se sont succédés avec notamment des marques qui ont ouverts leurs propres boutiques, la distribution sélective qui se restructure, la grande distribution qui mutualise ses centrales d’achat. On voit aussi de nouvelles initiatives comme les beauty trucks, les pure players et les spécialistes comme Kiko qui voient le jour. Le constat est que les circuits traditionnels ne sont plus les seuls à vendre des cosmétiques. Ils doivent faire face à de nouveaux entrants agiles et inventifs.


Pour lire la suite de cet article, vous avez besoin de 1 crédit(s), Identifiez vous ou Achetez des crédits.

Nos partenaires